Situgen

Je m'appelle Paul Gossart et j'ai 24 ans. Je suis actuellement jeune chercheur, et généalogiste professionnel.

J'ai débuté mes recherches généalogiques il y a maintenant plus de 10 ans, soit assez jeune, ce que l'on me faisait souvent remarquer. J'ai connu l'époque où tout était sur place, et rien sur internet : mon expérience s'est forgée autour de cette évolution.

La recherche généalogique m'est longtemps restée mystérieuse dans sa fin : pourquoi chercher ses ancêtres ? Les réponses-type ne m'ont jamais paru suffisantes. Ce n'est qu'à la lumière de mon parcours philosophique universitaire que j'ai pu lui donner un sens : retrouver les situations passées à l'époque où le concept même de situation est mis en péril. SituGen se trouve donc au croisement de mon activité de jeune chercheur en philosophie et de généalogiste.

Découvrir plus ? Oui, mais en quel sens ? J'ai parfois constaté à quel point les sources — pourtant riches — modernes pouvaient être négligées, et les sources contemporaines, disponibles à l'avenir, peu appréhendées. La généalogie traditionnelle a créé un intérêt indéniable pour les archives anciennes. Or, notre situation contemporaine trouve ses racines, au moins de manière voisine, autour des développements entrepris depuis la Révolution. Il reste ainsi bien d'autres sources à explorer, autre que des registres militaires ! Mais qui s'y intéressera ? Ce qui n'est pas « vendeur » ne rapporte pas aux grands marchands de passé.

Mon site personnel